Nos conseils pour votre bassin de jardin : emplacement, matériaux, taille...

Conseils

Emplacement, matériaux, taille… nos conseils pour la réalisation de votre bassin de jardin

Publié le 4 octobre 2017

Fontaine et bassin

Quel est l’emplacement idéal pour un bassin de jardin ?

Le bassin est un élément important du jardin, un objet de plaisir, de détente. Le but étant d’en profiter visuellement et si possible toute l’année. Il sera donc idéalement situé près d’une terrasse, d’une véranda, d’une baie vitrée ou de tout autre lieu de détente, dans un endroit bien dégagé, permettant l’ensoleillement nécessaire au développement des plantes aquatiques et abords du bassin.

Quel choix de matériaux pour la réalisation du bassin ?

Il existe plusieurs choix possibles pour votre bassin de jardin :

Le béton / ciment :

Il met en confiance par son apparence de robustesse mais son manque de souplesse et sa rigidité lui font craindre les mouvements de terrain dus à l’humidité, à la sécheresse et au gel. Bien construit et très fortement armé sur un terrain stabilisé, il peut être fiable mais son rapport qualité/prix n’est pas toujours ce que l’on attend. Si votre bassin en ciment est fissuré, n’hésitez pas à consulter votre professionnel, il aura une solution pour le conserver et le remettre en état pour de nombreuses années.

La bâche d’étanchéité :

Ces produits très couramment utilisés permettent une liberté totale des formes. La pose de la bâche doit être maîtrisée à cause des plis et des abords pas toujours faciles à dissimuler. Le nettoyage du bassin est alors rendu difficile par ces plis.
Elle doit être parfaitement protégée contre les rongeurs, les hérons qui peuvent perforer la bâche et les U.V. qui la fragilisent avec le temps. Pour un bassin de qualité, ce matériau doit être d’une grande stabilité, inaltérable en plein air (chaleur, gel), neutre dans la nature, à haute résistance et d’un bon rapport qualité/prix. La qualité de votre bassin commence donc à la base avec une bâche d’une épaisseur au moins égale à 1mm.

La fibre de verre polyester :

Formidable association de matériaux, la fibre de verre polyester permet de grandes possibilités de formes pour la création de votre bassin de jardin. Le mat de verre, qui constitue l’armature assurant la tenue mécanique, la résistance à la traction, à la rupture et à la flexion, donne la solidité grâce à l’entrelacement des fibres. La résine isophtalique haute performance conçue pour les milieux humides sert de liant aux fibres de renfort, répartissant les efforts ou sollicitations mécaniques du bassin.
Le gel coat de contact ou de finition assure l’étanchéité finale du bassin, permettant ainsi leur durabilité et esthétisme (finition lisse, absence de plis). Les autres points forts de ces matériaux sont leur grande résistance aux conditions climatiques (UV ou gel), aux rongeurs, hérons, objets de nettoyage. Son inaltérabilité en plein air, sa stabilité, son poids minime et son comportement neutre dans la nature en font un matériau de choix et d’une grande fiabilité.

Quelle taille pour mon bassin de jardin ?

Il est coutume de dire qu’il vaut mieux un petit bassin bien aménagé dans l’emplacement optimal qu’un grand bassin non integré et sans harmonie végétale. En fonction de l’espace disponible, l’idéal est de consacrer 50 à 60 % à l’aquatique (bassin et cascade compris), le reste sera consacré à son aménagement. C’est ce dernier qui mettra en valeur et apportera un intérêt au point d’eau.

Quels accessoires utiles pour le bassin ?

Le choix est important, mais ceux qui restent indispensables au bassin sont :

  • la pompe pour la cascade si elle complémente le bassin ou de tout autre agrément véhiculant l’eau (gargouille, fontaine…)
  • la filtration pour une eau claire et amenant transparence au bassin évitant ainsi le désagrément d’une eau verte.

D’autres accessoires peuvent mettre en valeur le bassin tels les jeux d’eau ou éclairages. Comme pour le choix du bassin, il convient pour cette partie d’être parfaitement conseillé.

Quel entretien ?

Son entretien doit être sans problèmes. Celui-ci sera facilité par le choix des plantes mises en place au sein du bassin et à son extérieur. Le choix optimal du système de filtration reste un élément primordial à l’entretien du bassin. En effet, si ce dernier est parfaitement adapté au volume et à la population de poissons du bassin, les interventions pour son entretien seront alors diminuées (1 à 2 fois/an). A l’inverse, un système sous dimensionné occasionnera alors plus d’interventions dans l’année. D’autres accessoires sont également utiles et viennent en complement, comme les aspirateurs de fond ou de surface (skimmer).

 

Fiche pratique proposée par JCB Aquatique et Paysage, spécialiste du bassin de jardin.

eget vel, commodo ut elementum amet, luctus nec Praesent fringilla