Conseils

Comment bien choisir sa pergola ?

Publié le 25 février 2019

Bien choisir sa pergola

A mi-chemin entre toile de store banne et véranda, la pergola est le compromis parfait pour aménager votre extérieur. Construite pour durer, elle est composée de poteaux verticaux fixés au sol et d’une structure horizontale. La pergola peut aussi intégrer un ou plusieurs panneaux latéraux. Durable, pratique et esthétique, elle est moins coûteuse et plus simple à installer qu’une véranda. Pourtant, bien plus qu’un abri, une pergola bien conçue constituera un véritable lieu de vie entre la maison et le jardin, à agencer selon vos humeurs… et les caprices de la météo ! Outre ses intérêts pratiques, elle donnera du cachet à votre maison et accueillera décoration et plantes grimpantes (jasmin, lierre, rosiers, chèvrefeuille, vigne…) avec élégance.

Vous êtes tentés par l’installation d’une pergola ? Une multitude de possibilités s’offrent à vous. Législation, types de pergolas, matériaux, couvertures : paysagistes.pro vous dit tout !

La législation

Avant d’envisager une installation, il est nécessaire de prendre note d’un certain nombre de réglementations :

  • Vous pouvez installer votre pergola à peu près où vous le souhaitez : sur la terrasse ou au milieu du jardin. L’édifice devra cependant respecter une distance minimale vis-à-vis des terrains voisins. Celle-ci dépendra des normes en vigueur dans votre commune et de la taille de la pergola ;
  • Si la pergola fait moins de 5m² de superficie, vous n’aurez a priori besoin d’aucune autorisation. Si elle mesure entre 5 et 20m², la construction nécessitera a minima une autorisation de la mairie. Si elle dépasse ces superficies, vous devrez demander un permis de construire.

Pour des informations plus détaillées, adressez-vous à votre mairie et n’hésitez pas à en discuter avec votre paysagiste qui saura vous conseiller au préalable.

Les principaux types de pergolas

Comme son nom l’indique, la pergola adossée est fixée au mur de la maison, dont elle constitue une sorte de prolongement extérieur. Moins onéreuse, en moyenne, que la pergola auto-portée puisque nécessitant moins de matériau, elle a l’avantage d’agrandir votre habitat en été tout en combinant son style à celui du jardin ou de la terrasse. Abritée du vent et des intempéries et agrémentée de quelques plantes grimpantes, elle donnera une touche végétale à votre demeure et composera un cocon de discrétion pendant les beaux jours ;

La pergola auto-portée est quant à elle indépendante de la maison, ce qui lui confère des possibilités esthétiques supplémentaires et un caractère dépaysant. Cet espace-tiers à investir pour la sieste ou le déjeuner vous offrira d’autant plus de lumière et de visibilité tout en permettant de profiter d’un nid douillet et ombragé au milieu du jardin ;

Option supplémentaire, la pergola bioclimatique peut elle-même être adossée ou auto-portée. La partie supérieure est composée de lames dont l’inclinaison est contrôlable manuellement ou automatiquement, tout comme les fermetures latérales. Également équipée de chauffage et d’éclairage, elle vous permettra d’optimiser en permanence l’équilibre entre ensoleillement, température et consommation électrique. Vous pourrez ainsi profiter de votre extérieur toute l’année !

Quels matériaux privilégier ?

Quatre possibilités : le bois, le fer forgé, l’aluminium ou le pvc ; et quatre critères : la durabilité, l’entretien, l’esthétique et bien sûr le coût. Quelques pistes pour faire le bon choix :

La pergola en bois

C’est la version traditionnelle de la pergola qu’on imagine enlacée de plantes grimpantes au milieu du jardin. Ce matériau noble conviendra parfaitement à une maison traditionnelle et apportera une touche de rusticité à une demeure plus moderne : tout est question d’agencements esthétiques entre l’emplacement de la pergola, la végétation, le design et le type de bois (pin, robinier, bois exotiques). La pergola en bois a aussi le double avantage de sa solidité et de son coût relativement faible. Elle exige un minimum d’entretien et de traitement face aux insectes et à l’humidité.

La pergola en fer forgé

autre classique, la pergola en fer forgé viendra contraster avec la flore qui l’entoure. L’effet visuel est moins massif que la pergola en bois et donnera un cachet un brin plus fantaisiste à votre extérieur. Un peu plus chère que le bois, le fer forgé a l’avantage d’être robuste, de se travailler facilement et d’exiger relativement peu d’entretien (même si un traitement antirouille sera nécessaire).

La pergola en aluminium

très tendance, elle conviendra parfaitement à une maison moderne. A la fois solide et très léger, l’aluminium exige très peu d’entretien et offre une large palette de styles. Si vous voulez prolonger l’esthétique contemporaine de votre demeure, l’aluminium semble aller de soi. De plus, il vous offre à la fois confort, simplicité et sobriété. L’option aluminium aura cependant un coût puisque c’est le matériau le plus cher. Mais sa durabilité et le peu d’entretien qu’il nécessite atténueront rapidement l’investissement de départ.

La pergola en PVC

Le plastique est modulable et permet une créativité esthétique extrêmement large. Relativement simple à installer, moderne d’apparence, la pergola en PVC est aussi moins chère que celle en aluminium. Egalement facile d’entretien, très isolante, elle a cependant l’inconvénient d’être moins durable que les autres. A éviter pour un projet de long terme.

La couverture

Le choix de la couverture de votre pergola est central. En fonction du climat, de votre budget et du style de pergola choisi, les possibilités sont diverses :

La couverture en toile est l’option la plus accessible. Généralement réglable et particulièrement modulable, elle permet de laisser passer les rayons du soleil non seulement sur la terrasse mais aussi dans la maison. Bien intégrée à la structure de la pergola, elle permettra d’évacuer les eaux de pluie vers les gouttières et, dépendamment du type de toile souhaité (coton, polyester, acrylique…), d’assurer l’étanchéité de l’ensemble.

Un peu plus cher, le toit vitré est résistant, imperméable et laisse pleinement passer la lumière du soleil. Agréable en hiver, il peut aussi avoir l’inconvénient de surchauffer l’intérieur de la pergola en cas de fortes chaleurs. Accompagné d’une toile imperméable, et même si l’ensemble nécessite un nettoyage régulier, le toit vitré peut cependant constituer un bon compromis.

Dans la lignée du toit en verre, la couverture en polycarbonate alvéolaire est également transparente mais meilleur marché. Pouvant intégrer des filtres efficaces contre les UV, elle est légère et relativement solide. Attention cependant à la grêle et aux rayures potentielles. A protéger également avec une toile.

Autre style, plus classique, la couverture en tuile pourra prolonger une toiture de maison du même type. Solide et étanche, une couverture en tuile fera de votre pergola un élément de la maison à part entière. Evidemment, elle ne laisse pas passer la lumière. A privilégier dans des régions où l’on souhaite plutôt se protéger du soleil !

On a déjà évoqué la pergola bioclimatique qui est l’option idéale si vous concevez votre pergola comme une pièce à vivre toute l’année. Sa couverture est composée de lames modulables en aluminium. De style moderne, elle s’adaptera à vos besoins et votre environnement.  Evidemment très commode, elle est aussi la plus onéreuse.

Plus traditionnelle, la couverture en bois a un avantage esthétique indéniable. Solide et plutôt simple à poser, elle nécessite cependant les mêmes traitements et entretiens que la structure en bois sur laquelle elle repose. L’ossature à clairevoie n’étant pas étanche, celle-ci vous conviendra si vous privilégiez une conception traditionnelle de la pergola. Il s’agit alors d’une construction de jardin pour les beaux jours et non d’une pièce à vivre durant toute l’année. Elle est idéale pour les plantes grimpantes.

Demandez conseil à un paysagiste

Les types de pergolas sont très nombreux et répondent à une multitude de besoins. Les possibilités pratiques et esthétiques d’un projet de construction sont infinies. Tout dépendra du climat local, de la durée d’installation prévue dans la maison, du style recherché et du rôle que vous souhaitez donner à la pergola au sein de votre habitat. Pour des conseils personnalisés et des idées d’agencements végétaux, n’hésitez pas à contacter votre paysagiste local !

in Praesent dapibus felis sit commodo elementum libero