Tendances

Les clôtures mixtes en panneaux végétalisés

Publié le 10 novembre 2017

cloture végétalisée

La clôture mixte en panneaux végétalisés est un concept de plus en plus utilisé par les professionnels du paysage dans le cadre d’aménagements à destination des collectivités locales mais aussi des particuliers. Il a l’avantage d’associer la fonction de séparation et de protection d’un espace tout en répondant à la problématique esthétique propre à l’édification de toute clôture.

Ce concept peut être utilisé en séparation de propriétés, en paravent de terrasse mais aussi en élément de décoration structurant un espace de jardin.

Quel en est le principe ?

Le principe de clôture est simple : la palissade est composée de panneaux soudés simples ou doubles, posés en alternance plus ou moins régulière avec des panneaux bois de type claustras, de palis de schiste ou de grès dressés ou encore de gabions verticaux. Des végétaux grimpants persistants sont placés au pied des grilles qui leur servent de support, le but étant de recouvrir celles-ci rapidement.

Le principal avantage de ce concept est la faible emprise au sol et un entretien limité à condition de choisir des plantes adaptées. Il faudra aussi veiller à respecter les règles de mitoyenneté.

En décoration le principe est le même, placés judicieusement les panneaux masquent une vue indésirable, créent un espace d’intimité dans un environnement ouvert ou créent un décor de verdure auprès d’une terrasse par exemple.

Quels matériaux associer aux panneaux de clôtures ?

Le panneau de claustra en bois confère un bon écran visuel tout en gardant un côté rustique. Il en existe de différentes dimensions et assemblages variés.

Le palis de schiste ou de grès est une pierre naturelle sous la forme d’une très grande dalle dressée qui confère un caractère contemporain à la clôture.

Le gabion dressé est un empilement de galets ou de roches dans une structure métallique. Là aussi, le choix de la pierre (granit, quartz, gneiss, galets…) et la palette de couleurs apporteront une esthétique particulièrement originale à la clôture.

Quels végétaux utiliser ?

L’association végétal/ minéral ou végétal/ bois présente l’immense avantage de rompre la monotonie d’une clôture sur une grande longueur.

Il va de soi que les plantes persistantes auront la préférence de beaucoup. Voici quelques propositions qui associent persistance et/ou floraison : Clématis armandii,  Jasminum mesneyi , Shizophragma hydrangeoides, Lonicera japonica, Hedera Helix…

Il est aussi possible d’associer parfois quelques plantes caduques en alternance avec du persistant tels les rosiers ou autres clématites.

 

Fiche pratique proposée par la MFR de Saint-Grégoire

sed mattis Praesent felis justo dapibus