Phytoépuration : le procédé naturel pour le filtrage de vos eaux usées

Environnement

Phytoépuration : le procédé naturel pour le filtrage de vos eaux usées

Publié le 22 août 2017

Phytoépuration

La phytoépuration est un procédé naturel de traitement des eaux utilisant les propriétés biologiques de diverses plantes de type macrophyte ou microphyte, mais aussi des microfaunes les accompagnants. Les plantes macrophytes et microphytes sont des plantes qui vivent dans un milieu marécageux et qui développent des micro-algues qui s’attaquent aux matières et réduisent l’azote et les phosphates.

Ce système naturel remplace l’installation d’une fosse septique et permet d’assurer le filtrage des eaux usées d’une maison d’habitation ou de locaux professionnels.

À quelle période réaliser les travaux d’installation de son système de phytoépuration ?

Les travaux d’installation se réalisent en toute saison. Pour les constructions neuves, il est important de le prévoir au même moment que le projet de construction. L’installation se détermine avec l’architecte et doit passer par une demande auprès du SPANC (Service public d’assainissement non collectif) et auprès du service des eaux lors du dépôt du permis de construire. Pour les logements anciens et disposant d’une fosse septique, il faut voir avec un spécialiste en phytoépuration et faire une demande auprès du SPANC.

Y a-t-il des odeurs ?

Aucune odeur, même par beau temps quand les températures sont élevées. Il n’y a aucune fermentation.

Cette installation est-elle possible dans un lotissement ?

Oui, si le lotissement ne dispose pas de tout à l’égout, car, dans ce cas, il est obligatoire de s’y raccorder.

Faut-il un contrat d’entretien ?

Non il n’y a aucune obligation, l’entretien est très simple et ne représente que très peu de travail. Il suffit juste aux propriétaires de réaliser un désherbage manuel de temps en temps et faire un fauchage en hiver.

Quelle est la durée de vie d’un bassin à phytoépuration ?

Il existe plusieurs estimations mais l’estimation moyenne de la durée de vie est évaluée à 40 ans, soit environ le double d’une fausse septique classique.

Le bassin à phytoépuration présente-t-il un risque pour les enfants ou animaux de compagnie ?

Non, aucun effluent n’est visible. La phytoépuration ne présente aucun risque de noyade car tous les bacs sont remplis de matériaux filtrant offrant une surface de grande stabilité. Il n’y a également aucun risque de chute, la nouvelle règlementation a rendu obligatoire l’installation d’une grille de sécurité qui sera cachée par les végétaux.

Quelle surface réserver sur mon terrain pour le bassin de phytoépuration ?

Cela se calcule en équivalent habitant. Ex : 3 chambres + 2 salles de bains = 5 équivalents habitant. Soit environ 30 m2.

Plus original encore, il est possible d’installer un jardin de phyto-épuration sur l’eau. En effet, deux sociétés bretonnes ont conçu une station d’assainissement par phytoépuration flottante à destination des péniches ou des cabanes flottantes. Une initiative écologique qui permettra de réduire considérablement les rejets dans les eaux fluviales de plus en plus fréquentées.

Quels sont les avantages à utiliser ce procédé ?

 Les avantages sont nombreux, il n’y pas d’odeur contrairement aux fosses septique classique, un rapport coût année très faible, pas de vidange, une durée de vie quasiment doublée par rapport à une fosse septique classique.

Son premier et dernier avantage est d’ordre esthétique, en effet le bassin par phytoépuration s’intègre parfaitement dans un jardin, les plantes marécageuses offrent un généreux volume végétal. Il est aussi possible de récupérer l’eau du deuxième bassin, qui a bénéficié d’une filtration naturelle, pour arroser vos végétaux.

Existe-t-il un risque d’avoir des moustiques ?

Aucun, les moustiques ont besoin d’eau stagnante pour pouvoir pondre et se reproduire, or il n’y a pas d’eau apparente dans un bassin de phytoépuration. Le moustique se plaira d’avantage dans l’eau stagnante des soucoupes au pied des plantes ou dans une bassine au fond du jardin.

 

Fiche pratique proposée par Jean Dit Bailleul à Perros Guirec.

libero. luctus Phasellus eleifend justo ante. Aenean mi,