Tout savoir pour un beau gazon ou une belle pelouse, nos conseils

Conseils

Tout savoir pour un beau gazon ou une belle pelouse

Publié le 12 novembre 2017

Gazon

Disposer d’un jardin garni d’une belle pelouse ou d’un gazon bien vert est le rêve de tout le monde, quand nous pensons “jardin” nous pensons forcément à ce joli carré de pelouse sur lequel nous jouons au ballon avec nos enfants, organisons des parties de palet avec ses amis ou nous réunissons autour d’un barbecue…

Il n’est pourtant pas si facile de réussir un gazon, il demande de prendre en compte la nature du sol (terre sablonneuse, épaisseur de terre végétale insuffisante pour une bonne pousse, ou un bon drainage, l’environnement urbain, champêtre…).

La préparation du sol pour un gazon réussi

Il y a bien souvent un travail de préparation de sol important a réaliser avant : destruction des mauvaises herbes, labourage de la terre, apport de terre végétale, griffage de la terre pour retirer le surplus de cailloux, apport d’amendement, engrais…

Il est de bon ton de penser qu’à l’avenir, le terme “gazon” sera remplacé par “prairie” car les nouvelles normes imposeront de ne plus utiliser de chimie en engrais comme en désherbant. Ce qui impose encore une fois, pour avoir un résultat optimum, une préparation de sol de qualité avec apport de matière organique.

Est-il normal de voir apparaître des mauvaises herbes avant la levée de la pelouse ?

Oui car les mauvaises herbes lèvent plus vite que le gazon, pour éviter ce phénomène il est conseillé de réaliser le semi du gazon en période chaude avec un arrosage abondant la journée au moment où le terrain est le plus exposé au soleil comme font les maraîchers et ce pendant environ 15 jours. Le gazon s’implantera rapidement et de ce fait limitera au maximum la place pour que les mauvaises herbes se développent

Pour les mauvaises herbes restantes, il vous suffira de les arracher manuellement en prenant soin d’arracher les racines avec. Une tonte régulière de votre pelouse évite la prolifération de celle-ci.

Notre regard sur la nature doit également changer il va falloir s’habituer à  vivre avec ! Car elles sont également nécessaires pour la bio diversité de notre planète.

A quel période dois je faire intervenir le paysagiste pour l’engazonnement de mon terrain ?

Normalement, il n’existe pas vraiment de période de décompactage et de préparation du sol. Ces opérations peuvent être faites toute l’année sauf période de gel et de forte pluies qui rendent le terrain impraticable.

Plus le terrain sera préparé en amont, décompactage, apport de chaux et d’engrais organique, désherbage mécanique à plusieurs reprises, mieux ce sera. Il faut laisser la terre se reposer pour que la vie organique qui se trouve dans les premiers centimètres puisse se reconstruire.

En résumé un beau gazon est une histoire de patience. Il faut donc accepter d’avoir son terrain en labour pendant plusieurs mois, le temps que la terre retrouve son pouvoir nutritif. Ne vous réveillez donc pas au printemps pour demander à votre paysagiste de venir faire votre engazonnement.

Tout va dépendre de vos attentes et exigences. Si vous voulez mettre toutes les chances de votre coté pour espérer avoir un joli résultat, prévoyez-le en avance. Pour le semi, reste à surveiller la météo et attendre que la chaleur arrive.

Existe-t-il différents gazons ?

Il existe 3 grandes familles :

  • Le gazon rustique, généralement utilisé car il a une pousse plus rapide que les autres, un bon pouvoir couvrant et est un peu moins exigeant sur la nature du sol.
  • Le gazon sport résiste mieux aux piétinements, demande un peu moins de tonte, il a une pousse plus lente mais demande à ce qu’on lui consacre plus d’entretien et une fertilisation régulière.
  • Le gazon fin est choisi pour son coté esthétique mais a une implantation lente. Il demande une attention particulière, il sera donc plutôt conseillé chez des personnes qui vont avoir du temps à lui consacrer car il nécessite une scarification et une fertilisation régulière.

Dois-je mettre de l’engrais ?

Il est préconisé d’appliquer du carbonate de chaux en apport tous les deux ans en hiver quelques semaines après la dernière tonte, et d’épandre en fin de printemps un engrais organique.

Combien de tonte vais je devoir faire dans l’année ?

Pour information, une douzaine de tontes suffise généralement.

Faut t-il ramasser l’herbe après chaque tonte ?

Il n’y a pas vraiment de règle mais vous pouvez laisser une tonte sur trois sans craindre le moindre risque pour votre pelouse ou faire des micro-tontes très régulières.

Durée de vie du gazon ?

Il est normal qu’après plusieurs années la végétation change ! L’environnement et la nature du sol conditionnent le bon vieillissement de votre gazon c’est un produit naturel et vivant avec tout ce que cela implique.

Il existe, pour les plus impatients, un résultat rapide et sans mauvaises herbes : le gazon de placage livré en rouleau, qui se pose sur une terre préparée et le résultat est immédiat.

 

Fiche pratique proposée par Déco Jardin à Vigneux de Bretagne

ipsum elementum diam facilisis in nunc ut risus neque. dolor.